VERNEUIL SUR AVRE (27 - Eure)
Communes du Val d'Avre
Mairie de Verneuil sur Avre : http://www.verneuil-sur-avre.fr
 
Géographie
L'Avre, passe à proximité de la ville de Verneuil (au sud de la RN 12).
C'est l'Iton qui coule dans les fossés de la Ville de Verneuil-sur-Avre. Lors de la fondation de la ville, Henri Ier Beauclerc fit détourner cette rivière pour alimenter la nouvelle ville en eau. À l'époque, Verneuil était située sur le territoire du duché de Normandie et l'Avre, qui coule à proximité, se situait sur le territoire du royaume de France, zone ennemie. Depuis, les fossés et l'intérieur de Verneuil sont alimentés par ce bras forcé de l'Iton.
Histoire
Le château de Verneuil eut comme l'ensemble de la région une histoire tourmentée. Tout comme ceux de Chennebrun ou de Tillières, le château de Verneuil constituait l'un des maillons de la défense de la Normandie. Face à lui les châteaux du Thymerais (Brezolles, La Ferté-Vidame, Senonches, Châteauneuf) tenus par les puissants barons de Châteauneuf-en-Thymerais fidèles aux rois de France, défendaient le Royaume de France. Ce face à face a donné lieu à de nombreuses confrontations entre les deux parties.
Siège de Verneuil (1173) par Louis VII de France, contre Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie,
Bataille de Verneuil (1424), victoire anglo-bourguignonne, le 17 août 1424,
Prise de Verneuil par le roi de France à la fin de la guerre de Cent Ans, le 9 juillet 1447.
Lieux et monuments
Église de la Madeleine (XIIe et XVe siècles), monument historique avec sa tour de 56 m de haut, en gothique flamboyant, visible bien au-delà du canton, et devenue le symbole de la ville. L'église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862. La construction de l'église commence au début du XIIe siècle, en même temps que la fondation et le développement de la ville. La tour est édifiée à la fin du XVe siècle mais le manque de moyens interrompt le chantier durant 30 ans. C'est grâce à la générosité de l'évêque de Senlis, Artus Fillon, natif de Verneuil, qu'elle est achevée vers 1525. La richesse de sa décoration sculptée la fait justement comparer à la Tour de Beurre de la cathédrale Notre-Dame et à la tour-lanterne de l'abbatiale Saint-Ouen, toutes deux à Rouen. Le grand orgue est l'œuvre du facteur rouennais Jean-Baptiste Lefebvre (1778). Elle possède également une remarquable Mise au tombeau du XVIe siècle avec des personnages polychromes.
Tour Grise (XIIIe siècle) : élevée par Philippe Auguste, elle tire son nom d'une pierre de couleur marron utilisée pour sa construction et nommée « grison ».
Abbaye Saint-Nicolas (XVIIe siècle).
Eglise Notre Dame (XIIe siècle).
Vestiges de l'église Saint-Jean (XVIe siècle) bombardée en 1944.
Personnages célèbres ou méconnus
Marie Pierre Louis de Frotté (Général comte), surnommé Blondel, né le 5 août 1766 à Alençon et fusillé le 18 février 1800 à Verneuil-sur-Avre, est le chef emblématique de la chouannerie normande. Son cénotaphe est à l'église de la Madeleine de Verneuil sur Avre.
Un cénotaphe (du grec κενοτάϕιον: kenos « vide » et taphos « tombe ») est un monument élevé à la mémoire d'une personne ou d'un groupe de personnes (et dont la forme rappelle celle d'un tombeau) et qui ne contient pas de corps.
Pour de plus amples informations, cliquer sur le lien suivant Louis de Frotté (page indépendante).
Jacques Nicolas LACOUR (Colonel du 1er Empire, Général de la restauration, Baron de l'Empire), né le 9 mai 1760 à Verneuil sur Avre, mort le 10 juin 1839 à Paris. Pour de plus amples informations, cliquer sur le lien suivant Jacques Nicolas LACOUR (page indépendante).
Carte du parcours de l'Avre (3/5)
Accueil
Cartes postales et photos
Abbaye St-Nicolas
Bords de l'Avre
Châteaux-maisons
Commerces
Eglise Notre Dame
Rues et divers
Tour grise-Armée
-
-
-
-
Eglise de la Madeleine
Photos sur extérieur, intérieur, orgue, mise au tombeau, vitraux.